Notre Super Liste pour partir en vacances l'esprit tranquille


Depuis que vous êtes parents, les vacances avec un bagage cabine sont un lointain souvenir.

Petits mais encombrants, nos babies nous mettent à l’épreuve quand on veut voyager léger sans faire de sacrifice sur leur confort.

Le simple fait de penser à tout ce qu’il va falloir mettre dans la valise fait monter la pression… Et la pression n’est pas la bienvenue dans votre séjour ! Des parents relax c’est indispensable pour que bébé se sente bien et en sécurité.**

Que vous soyez la Reine de l’orga ou le Roi du ‘on verra sur place’, pour s’éviter tout stress ou couac pendant les vacances, on a préparé nos meilleurs tips et une petite surprise vous attend en fin de lecture !



ASTUCE #1 : RELAX, TAKE IT EASY


On suit les bons conseils de Mika, et on lâche prise !

Voyager léger c’est avant tout un état d’esprit. C’est accepter qu’il y aura peut être des aléas et se dire qu’on trouvera toujours des solutions. Le principe même des imprévus c’est qu’on ne peut pas les prévoir, donc on ne perd pas de temps à imaginer tous les scénarios, on se laisse porter.

- Si vous oubliez quelque chose ? Vous pourrez très probablement en acheter sur place

- Si la routine de bébé est un peu chamboulée et qu’il s’est endormi avant l'heure du bain ? Il en prendra un demain !

- Si vous ratez le train ? Vous prendrez le suivant (mais en vrai c’est un peu relou donc on vous conseille de lire notre conseil #2 !)



ASTUCE #2 : ANTICIPER POUR ÉVITER LE STRESS INUTILE


gif

Le stress inutile par exemple, c’est de courir à la gare parce que le train va partir, c’est se rendre compte au bout d’une heure de trajet qu’on a oublié Doudou, c’est garder quelques mails du travail en suspens qu’on “traitera rapidement pendant les vacances”, c’est penser à tout ce qu’on doit faire avant le départ (rappeler Mamie Claudine, souhaiter le joyeux anniversaire à Tonton Michel, envoyer les consignes à la cat-sitter, prévenir la crèche que baby ne viendra pas la semaine prochaine, etc)


Pour mener à bien cette mission et s’épargner du stress au maximum, un seul mot d’ordre : l’anticipation.

On fait tout ce qu’on peut à l’avance, on ne procrastine pas les tâches qui prennent moins de 5 minutes (on souhaite tout de suite un bon anniversaire à l’oncle Michel) et on fait en sorte de fermer la porte de la maison en y laissant dedans tous les soucis du quotidien !

On peut préparer les valises quelques jours avant le départ, et pour être sûr de ne rien oublier, on peut s’aider d’une to do list (il se pourrait bien qu’on vous ait un peu mâché le travail dans le point #3… ! )


Enfin, même si rater son train ou son avion n’a rien de dramatique, c’est économiquement pas du tout intéressant et ça enlève des moments farniente à destination. À moins que vous participiez à Pékin Express, épargnez-vous la course à l’aéroport avec la poussette à bout de bras en arrivant bien à l’avance !



ASTUCE #3 : ON PREND UN PAPIER ET UN STYLO, ET ON ÉCRIT


Une bonne partie de la charge mentale liée à la préparation des vacances peut s’alléger en mettant simplement sur papier toutes les choses à emporter et à faire avant de partir.

Devoir se rappeler constamment de tout ce qu’il faut faire, la peur d’oublier quelque chose, la gestion des horaires, la planification des repas, etc. Tout ça prend de la place dans votre tête. Gardez l’esprit libre en notant, quelques jours avant le départ, ce que vous avez à faire et réalisez les tâches les unes après les autres calmement (satisfaction garantie à chaque fois que vous en rayerez une !)

Et pour ne rien oublier dans la valise, nous vous avons concocté une SUPER LISTE avec tout le nécessaire pour partir sereinement avec son bébé (adaptée aux 0-18 mois) - elle est à télécharger juste ici ;


La super liste Palpite pour partir en vacances
.pdf
Download PDF • 15.37MB

La super liste pour ne rien oublier avant de partir en vacances avec un bébé


** Dans notre article du mois de Juin, Sophie Dalmau nous parlait de la capacité des bébés à absorber les émotions comme des éponges. Ils ressentent tout, et s’ils vous voient ou vous sentent stressés ils pourraient assimiler la situation à un problème, quelque chose de désagréable. Pour en savoir plus, c’est par ici : lire l'article.